Quelles sont les pistes d’investissement immobilier pour 2018 ?

La priorité me semble être d’investir dans son patrimoine immobilier existant, notamment pour réduire son impact environnemental. S’il n’est pas toujours possible de réaliser des investissements dans l’immobilier neuf présentant les caractéristiques des dernières normes notamment dans les zones denses, il est en revanche tout à fait opportun de mener d’ambitieux programmes de rénovation. En améliorant l’isolation et la ventilation, en changeant le mode de chauffage, ces travaux permettent de réduire considérablement la consommation d’énergie et d’inscrire votre patrimoine dans une logique d’amélioration environnementale. De plus, la rénovation constitue un levier pour réduire la pression fiscale pesant sur l’immobilier.

Quant aux perspectives d’une nouvelle allocation immobilière, comme toujours, le projet doit avant tout dépendre de l’objectif et du profil de l’investisseur. L’investissement dans l’hôtellerie offre une option intéressante pour « l’investisseur entrepreneur » qui veut créer un lieu. Il doit être conscient de la concurrence et des fluctuations du marché à l’image des trois dernières années. Les projets se développent, à l’image de EVOK Hôtels Collection, une marque d’établissements de luxe ou le plus récent Drawing Hotel et le futur l’Hôtel de la Poste du Louvre.

Pour un investisseur moins impliqué, les investissements en démembrement constituent toujours une option à étudier, à condition de toujours veiller à choisir un bien doté d’une bonne localisation et d’un potentiel de valorisation et par l’intermédiaire d’un opérateur sérieux.

Anthony Dumont
Anthony Dumont
Responsable du département immobilier Banque Neuflize OBC
Diplômé de l’EDHEC et en Droit des affaires, Anthony Dumont a travaillé au sein de Bouygues Construction, BNP Paribas Real Estate puis au Crédit Suisse avant de rejoindre Neuflize OBC en 2014 comme Responsable Conseil et Transaction Immobilier.

Dernier Podcast

[Podcast] Antoine Hubert, co-fondateur d’ŸNSECT : pionnier de l’AgriTech

Et si les grands changements prenaient la forme de petits êtres vivants ? Antoine Hubert est l’heureux co-fondateur d’ŸNSECT, la start-up d’agritech qui se sert des insectes pour proposer de nouvelles solutions. Après un voyage en Nouvelle-Zélande où il découvre l'intérêt des vers de terre dans le recyclage les déchets organiques, Antoine Hubert fonde l’association Worgamic dans le but de reconnecter les urbains avec leur…

Abonnez-vous et retrouvez chaque mois, les confidences inspirantes des entrepreneur.e.s engagé.e.s sur votre plateforme préférée.

Neuflize OBC utilise des cookies sur ce site à des fins de bon fonctionnement du site, de sécurité, de mesure d’audience, d’analyse et d’amélioration de votre expérience ainsi qu’à des fins publicitaires. Votre consentement à l’installation de cookies qui ne sont pas strictement nécessaires est libre et vous pouvez le retirer à tout moment. Vous pouvez donner ou refuser de donner votre consentement de façon globale ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Consultez notre politique sur les cookies pour de plus amples informations.