Les Ehpad entament leur développement à l’international

Avec la fin du Plan Solidarité Grand Age (2007-2012) et la mise en place de nouvelles procédures pour la création de places en Ehpad, le flux d’autorisation s’est tari en France. Alors que le nombre de places créées en Ehpad était, en moyenne annuelle, de 9.500 entre 2007 et 2010 et de 6.500 entre 2010 et 2012, il n’a pas dépassé 2.000 places en 2013. Depuis cette date, les autorisations sont quasiment gelées.

La croissance sur le marché domestique plafonne

Si le rapprochement entre Korian et Medica fin 2013 a fait naitre le numéro 1 du secteur, le phénomène de concentration sur le marché français passe essentiellement par le biais d’opérations de petites tailles. C’est notamment le cas de petits exploitants rencontrant des difficultés de mises à niveau des établissements se faisant absorbés par les plus gros.

Les acteurs cherchent également à étendre leurs activités domestiques en obtenant « à la marge » des autorisations en vue d’agrandir des établissements déjà existants, pour 15 à 25 autorisations de lits supplémentaires, ou en se diversifiant vers la résidence services et le maintien à domicile.

La Chine présente un besoin de 7 à 10 millions de lits.

Les poids lourds du secteur à la conquête de l’Europe

Le groupe Korian, premier exploitant privé européen de services de soins aux seniors, concentre son activité sur 4 marchés européens : la France (50% du chiffre d’affaires), l’Allemagne (25% du CA), l’Italie (11% du CA) et la Belgique (13% du CA). Dans un contexte réglementaire récemment adapté à ses besoins grandissants, Korian estime que le marché allemand reste un énorme moteur.

En effet, en Allemagne, le baby-boom a eu lieu dans les années 30, et 150.000 places supplémentaires devraient être créées en Ehpad au cours des 10 prochaines années. Orpéa, numéro 2 du secteur, a choisi d’accélérer son développement en Europe de l’Est. L’entreprise a notamment acquis en janvier 2016 Medi-System, premier opérateur privé en Pologne. Un marché également très attractif puisque les besoins de créations de lits en Ehpad sont estimés à 120.000 en 15 ans.

Et la Chine ?

Aujourd’hui, l’Europe reste la principale zone d’activité des gestionnaires d’Ehpad même si certains choisissent de se lancer dans de nouvelles aventures en Chine. Un marché actuel de 3 millions de lits avec un besoin estimé de 7 à 10 millions ! Ainsi, Orpéa a ouvert en 2016 un premier Ehpad à Nankin précédant Colisée, qui ouvrira un établissement de 132 lits à Canton en 2017. Pour Korian, le développement en Chine, en Amérique ou en Afrique du Nord n’est actuellement pas une alternative envisagée. En revanche, certains opérateurs spécialisés dans l’accueil de résidents souffrant de la maladie d’Alzheimer comme le groupe Almage, développent également une offre à destination du marché chinois, intéressé par cette expertise.

Le saviez-vous ?

Les principaux gestionnaires d’Ehpad :
1. Korian : 288 établissements en France, 50519 lits sous gestion
2. Orpéa : 222 établissements en France, 44178 lits sous gestion
3. Domus Vi 17 établissements en France, 20132 lits sous gestion
4. Colisée : 63 établissements en France, 5183 lits sous gestion
5. Le Noble Age, 44 établissements en France, 4870 lits sous gestion

Source : Mensuel des Maisons de retraite.