Immobilier locatif : les atouts de l’achat d’un immeuble en bloc

Grâce à la baisse historique des taux d’intérêt, les investisseurs profitent d’un effet de levier efficace pour investir dans l’immobilier résidentiel. Certes, cet investissement supporte diverses charges non récupérables auprès des locataires et rapporte donc moins que l’immobilier commercial, mais il s’agit d’une valeur sûre qui offre un complément de revenus stable. Pour diversifier le risque, l’achat de plusieurs lots est conseillé. Et pourquoi pas l’achat en bloc ?

Un rendement faible mais cohérent et une valorisation du capital

La rentabilité locative d’un investissement immobilier oscille en moyenne autour de 5% en régions et de 3% à Paris. Ce rendement moyen, à la baisse depuis ces dernières années, reste pourtant parfaitement cohérent face au faible niveau de risque. À condition de choisir un emplacement « prime » préservant et valorisant le capital. L’immobilier est un actif tangible qui se valorise sur le long terme.
D’après l’Insee, depuis 15 ans, les prix de l’immobilier d’habitation ont augmenté de 115% en France ce qui a permis aux investisseurs d’engendrer, en plus du rendement locatif, une plus-value en capital très intéressante. Dans les meilleurs secteurs, la forte demande locative reste importante même si les loyers n’ont pas augmenté en proportion des prix (+35% sur 15 ans). Elle permet de retenir les locataires au meilleur profil de risque.

Une marge de négociation

Un propriétaire qui souhaite céder un immeuble peut préférer vendre en bloc tous ses appartements au lieu de procéder à de multiples ventes. En effet, une seule transaction, sur la globalité de l’immeuble donne de la visibilité sur l’échéance et présente l’avantage de la rapidité. De plus, le propriétaire peut vendre des appartements vides et occupés sans avoir à attendre l’expiration des baux en cours ou de purger les droits de préemption des locataires.
Ces avantages générés pour le vendeur permettent à l’acheteur d’espérer négocier un prix d’achat en bloc plus intéressant, puisque le vendeur gagne du temps sur la vente de son immeuble et récupère le produit de cession en une seule fois. In fine, le taux de rentabilité global d’une telle opération s’en trouve dopé, grâce à un prix d’achat plus faible.

Une grande liberté de gestion

Enfin, la détention en bloc offre à l’unique propriétaire une grande liberté dans la gestion de son bien. Sans obligation de créer une copropriété, le formalisme juridique, administratif et comptable devient ainsi moins lourd et la prise de décision de travaux ou d’investissement lui appartient. Il peut ainsi les planifier selon sa situation et l’état de l’immeuble.
La gestion du bien pouvant être déléguée, le gestionnaire peut plus facilement réaliser sa mission. Il connaît la vie de l’immeuble et chacun des locataires, les risques étant réduits, il peut être plus efficace.