Inventer l’Europe post-carbone
prev_img

Des propositions parlementaires pour doper le marché de l’art

prev_img

Innovation : le soutien des jeunes pousses renouvelé pour 3 ans

Inventer l’Europe post-carbone

Le groupe de réflexion sur la transition énergétique « The Shift Project » lance son manifeste pour décarboner l’Europe. C’est une initiative majeure dans la lignée de l’Accord de Paris sur le climat.

Pour répondre au double défi du changement climatique et de la raréfaction des ressources énergétiques fossiles, il est nécessaire de s’engager sur la voie d’une économie véritablement durable.

Un Think Tank Français

The Shift Project est un des acteurs majeurs de ce tournant. Cette association française a été créée en 2010 et est reconnue d’intérêt général. Elle s’est donnée pour objectif l’atténuation du changement climatique et la réduction de la dépendance de l’économie aux énergies fossiles.

The Shift Project est financé par des entreprises mécènes qui veulent faire de la transition énergétique leur priorité stratégique. Laboratoire d’idées en interface avec le principaux acteurs économiques, politiques, académiques et associatifs, sa mission consiste à éclairer et influencer le débat sur la transition énergétique en Europe.

Un manifeste pour décarboner l'Europe

La dernière initiative de The Shift Project, « le Manifeste pour décarboner l’Europe », a été signé par plus de 80 dirigeants d’entreprises, des représentants d’organisations professionnelles ainsi que de nombreuses personnalités du monde académique français.

Il a pour but d’inciter les candidats à la présidentielle (de façon plus générale, les États européens) à proposer au plus vite une stratégie et un plan d’actions à la mesure de l’Accord de Paris sur le climat signé en décembre 2015 sans le cadre de la COP21.

Pour ses signataires, parmi lesquels la banque Neuflize OBC (impliquée dans le développement d’une économie durable) l’Accord de Paris sur le climat, engage l’Europe à réinventer la totalité de son économie. L’ambition affichée consiste à atteindre la neutralité carbone zéro émission nettes de gaz à effet de serre) dès que possible au cours de ce siècle.

L’élaboration d’une stratégie et d’un plan d’actions européen pour le climat constitueront un moteur de développement et de prospérité économiques essentiel pour l’Europe. C’est le pari des signataires du manifeste.

80% de l’énergie consommée dans le monde est constituée de combustibles fossiles

Sur le même sujet

Cet article vous a-t-il intéressé ?
  • Oui (75%)
  • non (25%)

Vous souhaitez réagir à cet article