Les GAFA,  une résistible domination mondiale ?
prev_img

ISF : comment déclarer les contrats de capitalisation ?

prev_img

Quel est le bilan général de l’immobilier en France en 2017 ?

Les GAFA, une résistible domination mondiale ?

Google, Amazon, Facebook et Apple : Les géants américains de la technologie dominent la planète internet. Plus puissants que les Etats, plus riches que les banques, qui peut arrêter les GAFA ? La Chine ? La régulation ? ou tout simplement les citoyens eux-mêmes…

Les GAFA dominent la cote à Wall Street

Les GAFA dominent la cote à Wall Street – Apple pesant désormais plus de deux fois plus lourd qu’Exxon Mobil à New York – et préemptent désormais des pans entiers de business « classique » : les agences de publicité traditionnelles souffrent de la puissance de Google et Facebook, les distributeurs sont menacés par l’appétit et le savoir-faire d’Amazon, et les développeurs d’applications doivent passer sous les fourches caudines d’Apple

La puissance des GAFA est liée à l’universalité de leur terrain de jeu, détaché des limites territoriales des puissances étatiques. Ils portent de nombreux espoirs de simplification, d’accessibilité et d’instantanéité. Ils sont également lourds de risques économiques et sociaux, voire politiques significatifs. Economiques car ils perturbent des pans entiers de l’économie traditionnelle sans contribuer à la base fiscale des territoires concernés ; sociaux car ils contribuent à créer un nouveau tribalisme, hors des liens civiques qui tissent la communauté nationale ; politiques enfin car ils remettent en question la localisation territoriale du pouvoir et la primauté des Etats sur les personnes, physiques ou morales, qui y opèrent.

Si c’est gratuit, c’est que c’est vous le produit.

Qui donc, pourra arrêter ces nouveaux titans ?

Première réponse : d’autres titans, orientaux ceux-là. Les chinois Alibaba, Tencent et Baidu ont bâti des empires en Chine et pourraient rapidement pousser leurs pions en Occident. Deuxième réponse, les autorités de régulation nationales ou transnationales (Union Européenne) : la définition de nouvelles bases fiscales, la nécessité d’ouvrir les systèmes, la promotion de la concurrence, font partie des armes dont l’utilisation ne fait que commencer. Mais la vraie réponse pourrait tout simplement être celles des citoyens qui comprennent de mieux en mieux l’adage « si c’est gratuit, c’est que c’est vous le produit », et ne sont plus prêts à donner gratuitement l’usage de données personnelles qui sont le pétrole du XiXème siècle. Après tout, même la Standard Oil de Rockefeller a fini par rendre les armes.

Wilfrid
Wilfrid Galand
Responsable de la Stratégie de Marchés de la banque privée Neuflize OBC

Diplômé de l’Essec et de Sciences Po Paris,  Wilfrid rejoint la Banque Neuflize OBC à Paris en 2003 en tant que responsable du Marketing et des Produits. Il rejoint le Luxembourg en 2007 pour prendre des fonctions de Senior Private Banker puis responsable du desk « France » au sein d’ABN AMRO Private Banking Luxembourg. De retour en 2011 à Paris, il devient responsable du Conseil en Investissement avant de devenir en 2016 responsable de la Stratégie de Marchés de la banque Neuflize OBC.

Cet article vous a-t-il intéressé ?
  • Oui (0%)
  • non (100%)

Vous souhaitez réagir à cet article