Hypercroissance ou syndrôme d’Icare

Anthony Gribe
Anthony Gribe
Head of Corporate Finance, Banque Neuflize OBC
Anthony a débuté sa carrière en 2000 chez Natixis Finance, avant de rejoindre Oddo Corporate Finance en 2006 puis Hottinguer Corporate Finance en 2008. Fort d’une expérience de plus de 18 ans en M&A, Anthony a mené de nombreuses opérations de fusions-acquisitions pour le compte de sociétés familiales, d'entrepreneurs et de fonds d'investissement, notamment dans les secteurs de la communication, des médias, de la santé et du transport. Il a notamment accompagné Euromedia dans sa cession à PAI, EuropaCorp dans la levée de 60 m€ auprès de Fundamental Films, Oaktree dans l’acquisition de Groupe SAF ainsi que les actionnaires de Bio Centre Loire dans la cession à Bio7.

Dans la littérature disponible sur l’hyper-croissance, cette phase de développement est principalement abordée comme une promesse luxuriante d’un avenir radieux pour l’entreprise. Or, certaines d’entre elles peuvent se brûler les ailes à vouloir aller trop vite et trop loin. Quels sont les dangers de l’hypercroissance et comment pouvons-nous identifier les facteurs de réussite de ces sociétés hors normes ?
Conseils et témoignages pour ne pas répéter les mêmes erreurs.

[Entretien] Emmanuel Pradère, Cofondateur d’Experienced Capital : “Les investisseurs doivent savoir raisonner et agir comme des dirigeants opérationnels”

Et si la France était une terre d’hypercroissance ? Depuis quelques années, on voit apparaître ici et là dans l’Hexagone des réussites entrepreneuriales de premier plan, à rebours du pessimisme ambiant. Parmi les « héros » de ce nouveau phénomène, Emmanuel Pradère fait figure de référence.

Lire l'article