Cinéma : la réalisation, un métier encore très masculin
prev_img

Cinéma : la réalisation, un métier encore très masculin

prev_img

Cinéma : la réalisation, un métier encore très masculin

Cinéma : la réalisation, un métier encore très masculin

Depuis 42 ans, seule 1 femme a reçu le César du meilleur réalisateur. En France, 23% des réalisateurs sont des femmes : une proportion qui diminue à mesure que le nombre de films réalisés augmente, mais aussi en fonction de l’envergure du film. Au-delà de 20 millions d’euros de budget, il n’y a plus aucune femme derrière la caméra. En plus de ce plafond de verre, les écarts entre réalisateur et réalisatrice sont présents à tous les niveaux : beaucoup moins rémunérées que leurs homologues masculins, les femmes réalisent un nombre de films moindre que les hommes sur une même période de temps. Pour faire avancer la représentation des femmes dans ce métier, certains pays européens comme la Suède ont fixé des objectifs de parité dans l’attribution d’aides financières : une stratégie qui a permis de frôler la parité trois ans après sa mise en place.

Cet article vous a-t-il intéressé ?
  • Oui (100%)
  • non (0%)

Vous souhaitez réagir à cet article